Thèse sous la direction de Marie-Christine Bornes-Varol soutenue le 8 Janvier 2021 à l’Inalco

Sarah Gimenez a soutenu, le 8 Janvier 2021, une thèse intitulée: Edition critique du proverbier manuscrit d’I.S. Révah (judéo-espagnol – Salonique, 1936).
Jury : M. C. Bornes Varol (directrice), Alessandro Guetta PU Inalco, Stéphane Sawas PU Inalco (Président), Paloma Díaz Mas PU CSIC Madrid, Alexandra Oddo Bonnet PU Paris-Nanterre (rapporteure), Eric Beaumatin PU Sorbonne-Nouvelle, Ana Stulic MCF, Bordeaux Montaigne ; (rapporteur 2 Victor Ivanovici PU émérite, Univ. de Thessalonique)

Résumé
Le proverbier manuscrit du professeur I.S. Révah est un recueil de proverbes judéo-espagnols resté inédit dans les archives de l’A.I.U. Il se compose de 1601 unités recueillies par lui-même à Salonique en 1936. C’est avant tout en tant que linguiste qu’I.S. Révah, lui-même locuteur de judéo-espagnol et salonicien d’origine, s’est attaché à signaler les caractéristiques phonétiques du parler de Salonique. Cette variété dialectale et sa notation ont fait l’objet d’une polémique qui l’a opposé aux linguistes C.M. Crews et J-P. Vinay.
Le proverbier d’I.S. Révah a pour particularité la description du parler populaire des Judéo-espagnols de Salonique à la veille de la disparition de cette communauté. Il est un témoin de la culture orale des derniers temps de cette communauté et présente, pour cela, des différences notables avec d’autres proverbiers, y compris saloniciens postérieurs à la Shoah. Il compte des unités très diverses, de nombreuses variantes et 80 proverbes non-documentés.
La présente édition critique examine les partis-pris de l’auteur, revient sur les termes de la polémique linguistique et identifie les marqueurs du dialecte salonicien. En l’absence de toute glose de l’auteur, l’édition critique établit le sens (littéral et figuré) des proverbes et retrace, autant que faire se peut, leur origine et leur cheminement.

Liste des mots :Dialectologie judéo-espagnole (Ladino), Salonique, parémiologie, proverbes, culture judéo-espagnole

This entry was posted in Actualités. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire